Ostéotomie maxillaire de Lefort I

Définition:

L'ostéotomie de Lefort 1 consiste à sectionner le palais au dessus des racines dentaires pour déplacer l'ensemble de l'arcade dentaire maxillaire. Elle est indiquée dans le traitement de certaines malformations du massif facial, les dysmorphoses.

 

Pourquoi?

    L'analyse de votre cas clinique et radiologique a conduit votre chirurgien à conclure que la position de votre palais n'est pas idéale sur les plans morphologiques et fonctionnels. L'ostéotomie de Lefort 1 va permettre de le repositionner.

   Exceptionnellement l'ostéotomie de Lefort I peut être proposée pour permettre l'accès à des lésions sous orbitaires profondes. Dans ce cas, il n'y a pas de préparation orthodontique à envisager.

 

Comment?

    L'ostéotomie de Lefort 1 se déroule sous anesthésie générale.

    Si cette procédure est isolée dans votre traitement, elle dure environ 1 heure et demi.

    Après une incision de la muqueuse buccale derrière la lèvre supérieure, l'os maxillaire est exposé. Le plancher des fosses nasales est libéré.

    On sectionne le palais suivant un tracé adapté à chaque cas particulier. Parfois, l'arcade dentaire seule est déplacée, mais on pourra aussi déplacer le squelette paranasal (ostéotomie de Lefort 1 en escalier). Le choix entre les différents tracés possibles dépend de votre cas particulier et vous sera expliqué par votre chirurgien.

    Comme toujours dans ces interventions de chirurgie orthognatique, le but est de restaurer des rapports idéaux entre vos arcades dentaires supérieures et inférieures.

    Une fois la position idéale obtenue, le palais sera refixé au reste du maxillaire par des plaques d'ostéosynthèse et des vis.

    L'incision de la muqueuse est refermée par des points de suture avec des fils résorbables.

 

 

 

Tracé de l'ostéotomie de Lefort 1

 

Suites habituelles:

 

    Si l'ostéotomie de Lefort 1 est isolée dans votre prise en charge, vous pourrez habituellement sortir 1 à 2 jours après l'intervention.

 

    Les principales suites (douleurs, alimentation, consultations et évolution de l'occlusion) sont décrites dans une page spécifique consacrée aux suites habituelles de la chirurgie orthognathique que vous retrouverez en cliquant ici.

 

    La section du palais passe par les sinus maxillaires et le plancher des fosses nasales. De ce fait, vous ressentirez une gêne respiratoire par oedème de la muqueuse nasale et des saignements de nez seront possibles. Ils sont habituellement minimes mais peuvent durer plusieurs jours au fur et à mesure que les sinus se vident.

   Pour cette même raison, il vous sera demandé de ne pas vous moucher pendant 3 semaines.

   Il vous sera possible de laver le nez au sérum physiologique ou à l'eau du robinet en instillant quelques gouttes dedans. Laisser couler vers la gorge et recracher dans le lavabo.

   La section horizontale du palais coupe les fibres nerveuses à destination des gencives. Celles-ci resteront moins sensibles qu'auparavant. Une récupération partielle tardive reste possible autour de 18 mois post opératoire. La gêne ressentie disparaitra avec le temps.

 

    La douleur est finalement très modérée dans les suites de cette intervention, et sera aisément contrôlée par des antalgiques classiques. Reportez vous à la page concernant la douleur post opératoire en général pour plus de précision (en cliquant ici)

 

    L'alimentation sera liquide 8 jours et mixée 5 semaines avant de redevenir normale.

 

    L'ablation du matériel d'ostéosynthèse (plaques et vis) vous sera proposé entre 6 mois et un an après l'intervention si il existe une gêne ressentie. En l'absence de problème rencontré (gêne, infection, conflit avec un projet prothétique implantaire), le matériel d'ostéosynthèse en alliage de titane (biocompatible) est habituellement laissé en place définitivement.

    Dans l'immense majorité des cas, le palais est avancé lors de l'intervention. Il en résultera une modification de l'aspect de la pyramide nasale dans sa partie basse tant en projection (visible sur le profil) qu'en élargissement (visible de face). Des gestes associés peuvent minorer cet évolution mais il faut intégrer le changement physique dans l'acceptation du projet chirurgical.

 

 

Complications:

 

    Le saignement est la complication la plus fréquente, bien que restant rare. Elle justifie votre séjour post opératoire à la clinique pour la surveillance post opératoire.

 

    L'infection est exceptionnelle. Elle sera prévenue par l'hygiène post opératoire. Celle ci repose sur le respect de l'alimentation liquide les 8 premiers jours, et la pratique consciencieuse des bains de bouche après chaque repas.

 

    Une baisse de la sensibilité de la lèvre supérieure et de l'aile du nez est possible pendant quelques jours à quelques semaines.

Modifiée le 23/02/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26