Chirurgie Orthognathique : Foire aux questions

Qu’est ce que la chirurgie orthognathique ?

 

Ortho- :  droit, -gnathique : mâchoires. La chirurgie orthognathique permet de remettre les mâchoires là où la croissance idéale aurait du les positionner.

 

 

Qui est un candidat idéal en vue d’une chirurgie orthognathique ?

 

Cette chirurgie est réalisée pour changer la place de la mâchoire du haut, du bas, ou les deux en corrigeant les anomalies résultant de la croissance. Cette chirurgie peut participer au traitement de certains cas d’apnée du sommeil, de problèmes orthodontiques complexes.

 

La chirurgie orthognatique peut être envisagée à titre esthétique pour changer les caractéristiques du visage.

Elle peut permettre de replacer les dents dans le sourire ou au contraire de cacher derrière la lèvre la gencive trop apparente dans le sourire (sourire gingival).

 

 

Comment et par où se fait cette chirurgie ?

 

La chirurgie se déroule sous anesthésie générale. Les incisions sont pratiquées dans la bouche, il n’y a pas de cicatrice cutanée visible sur votre visage.

L’os des mâchoires est exposé par l’intérieur de la bouche, coupé selon le tracé prévu, puis prudemment fracturé pour permettre les mouvements planifiés.

Il est alors déplacé à la place prévue et refixé à l’aide de plaques et de vis miniaturisées en titane.

La gencive est ensuite recousue avec des fils résorbables qui mettront deux à trois semaines à disparaître.

 

Combien de temps d’hospitalisation ?

 

Vous resterez entre une nuit et cinq jours suivant les procédures. Le plus souvent, pour une ostéotomie bimaxillaire, 3 jours suffisent à vous permettre de rentrer dans de bonnes conditions à domicile. La durée d’hospitalisation est modulée en fonction de chaque cas particulier. Le Dr BARRIERE vous verra une fois par jour pendant votre séjour.

 

Comment se déroule la phase post opératoire ?

 

En cas d’ostéotomie d’un seul « étage » (mandibule ou maxillaire), vous passerez de salle d’opération en salle de réveil pour une surveillance post opératoire rapprochée de quelques heures. Vous rejoindrez ensuite votre chambre.

En cas d’ostéotomie bimaxillaire, vous passerez la première nuit en surveillance dans le service de soins intensifs de la clinique, avec maintien de l’intubation. Le réveil sera réalisé le lendemain matin sous contrôle du Dr BARRIERE et du médecin anesthésiste.

 

Contrairement au ressenti spontané, la douleur ne sera pas au premier plan. Il s’agira plus d’un inconfort modéré. Vous recevrez des anti douleurs adaptés à chaque phase de la récupération ainsi que des antibiotiques pour vous protéger de l’infection.

 

Votre alimentation sera liquide pendant une semaine, puis mixée pendant les cinq suivantes.

 

Les oedèmes mettront entre 10 et 15 jours à se résorber avec des variations individuelles.

 

Risques de la chirurgie orthognathique :

 

Les risques sont globalement rares, néanmoins ils doivent être mentionnés et vous pourrez questionner votre chirurgien à ce propos lors des consultations.

 

Saignement :

Un saignement est toujours possible après un acte chirurgical. La plupart du temps, l’application de glace et la compression douce mettent fin à ce désagrément. Plus exceptionnellement,  un hématome est possible. Sa survenue justifie votre hospitalisation en surveillance post opératoire et peut conduire à pratiquer une intervention de drainage. Dans les rares cas où cela se produit votre chirurgien vous expliquera la situation.

 

Perte de sensibilité :

Lors de la chirurgie de la mandibule, l’os est coupé autour d’un nerf qui gère la sensibilité de la lèvre inférieure et du menton. Il existe un risque pour ce nerf estimé à 10 à 15 % dans les dernières séries de la littérature.  La plupart du temps la récupération est progressive et quasi complète en quelques semaines ou mois. Ce trouble neurologique n’affecte pas la mimique et ne déforme donc pas votre visage ou votre sourire.

Modifiée le 06/09/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26