Extraction des dents de sagesse

Pourquoi ?

 

L'extraction des dents de sagesse peut être nécessaire du fait de l'anatomie de votre mâchoire, d'un accident d'évolution de ces dents (inflammation, douleur), du fait de l'association à un kyste, ou en vue de préparer une future intervention de chirurgie orthognatique.

Ce geste est possible sous anesthésie locale chez votre dentiste, mais parfois, l'anesthésie générale peut être indiquée, notamment si vous ne pouvez pas envisager le geste sous anesthésie locale.

Le Dr BARRIERE intervient pour les dents de sagesse, soit sous anesthésie générale, soit sous anesthésie locale avec prémédication. Dans les deux cas de figure, une consultation d'anesthésie sera réalisée au préalable à l'intervention.

Le Docteur BARRIERE ne pratique pas les extractions dentaires sous anesthésie locale au cabinet.

Pensez à demander votre panoramique dentaire récent à votre dentiste, aucune intervention ne pourra être planifiée à la consultation si les clichés ne sont pas disponibles. Ils peuvent être envoyé par mail par votre dentiste au Docteur BARRIERE sur une de ses adresse mail (rdv.dr.barriere@gmail.com)

 

Comment ?

 

Si la dent de sagesse est accessible dans la cavité buccale, la dent est simplement extraite à l'aide d'instruments dédiés.

Si elle est incluse dans l'os de la mâchoire, il peut être nécessaire d'aller la dégager en ôtant un peu de l'os qui la recouvre afin de pouvoir l'extraire, souvent après l'avoir morcelée.

Les incisions pratiquées dans la muqueuse seront recousues avec des fils de suture résorbables.

L'intervention peut durer de 20 mn à 1h30 en fonction de la difficulté. Dans l'immense majorité des cas, cette intervention aura lieu en chirurgie ambulatoire.

 

Les suites habituelles

 

L'oedème est fréquent et durera environ une dizaine de jours. L'application de poches de glace, en protégeant la peau avec une serviette permet de le réduire.

 

La douleur est possible. Des antalgiques vous seront prescrits. Veillez à respecter les horaires de prise indiqués afin d'être au mieux couverts contre la douleur.

 

Un saignement est toujours possible après cette chirurgie. Si cela arrivait, placez une compresse roulée en boule sur la cicatrice d'extraction et mordez doucement dessus afin de comprimer la zone pendant 15 minutes en restant assis. Si le saignement persiste, renouvelez la compression une deuxième fois. Ne rincez pas la bouche pour laisser le caillot se former. Si ces manoeuvres ne permettent pas de régler le problème, prenez contact avec votre chirurgien ou la clinique où a eu lieu l'intervention.

 

L'alimentation devra être liquide et à température ambiante pendant 6 jours. Ceci évite de désunir la cicatrice muqueuse et permet de faciliter l'hygiène de la bouche pour éviter l'infection.

 

L'ouverture de la bouche peut être limitée pendant quelques jours après l'intervention. L'accès à la dent de sagesse incluse peut nécessiter de décoller le tendon d'un muscle masticateur, le muscle temporal. Lorsque vous essayez d'ouvrir la bouche, ce muscle doit accepter de s'allonger. Si il a été décollé, cela représente un traumatisme chirurgical auquel le muscle répond par une contracture résiduelle. Celle-ci mettra quelques jours à disparaitre, progressivement, durée pendant laquelle vous ressentirez une limitation à l'ouverture buccale.

 

 

Les complications les plus fréquentes:

 

Le saignement est fréquent. Il est la plupart du temps sans conséquences et vous avez lu plus haut ce qu'il fallait faire.

Si il ne cesse pas, appelez votre chirurgien, la clinique ou composez le 15.

 

L'infection est toujours possible après un geste chirurgical, notamment dans la cavité buccale qui est un espace dans lequel on retrouve des bactéries à l'état normal.

Afin de vous en protéger, votre chirurgien effectue une désinfection de votre cavité buccale après que vous soyez endormi. Vous recevez des antibiotiques par voie intraveineuse pendant le geste chirurgical. L'alimentation liquide et les bains de bouche anti-septiques qui vous seront prescrits pour 10 jours, les antibiotiques pour 6 jours, participent à la lutte contre l'infection post opératoire.

Malgré toutes ces précautions, l'infection peut survenir. Dans la plupart des cas il s'agit d'une simple "alvéolite", infection de la cavité dans laquelle se trouvait la dent. Elle peut conduire à prolonger l'antibiothérapie, et plus rarement à enlever des points de suture pour drainer un petit abcès.

habituellement, si une infection survient, c'est dans les jours qui suivent l'intervention.

Il peut néanmoins se produire une inflammation avec surinfection tardive vers la troisième semaine post-opératoire, situation classique mais rare. Il s'agit alors d'une alvéolite qui se développe tardivement, sous une gencive cicatrisée. Les signes en sont la réapparition d'une douleur ou d'un gonflement en regard du site d'extraction. Cette alvéolite tardive est plus fréquente à la mandibule. Si vous ressentez ces signes autour de 3 semaines après l'intervention, contactez le cabinet du Dr BARRIERE pour une consultation rapide.

Toutes procédures d'extractions confondues, le taux de deuxième intervention pour infection est de 2,3%  (19 cas sur 824 interventions) dans l'activité du Dr BARRIERE (Janvier 2014 - Janvier 2019).
 

La communication bucco-sinusienne (CBS):

La CBS est définie par la persistance d'un passage d'air et de liquide entre la cavité buccale et le sinus. elle peut survenir par défaut de cicatrisation après une extraction difficile d'une dent de sagesse maxillaire. Elle est favorisée par le volume et la présence d'anomalies architecturales des racines de la dent extraite (crochets notamment), et par les circonstances freinant les processus de cicatrisation, au premier rang desquels le tabagisme actif.

Si elle survient, elle se ferme spontanément dans un grand nombre de cas. Il est d'usage de ne faire qu'une surveillance pendant 2 à 3 mois. Si elle persiste au delà, un traitement chirurgical est possible. Il consiste à réaliser une fermeture en amenant un tissus graisseux local dans la communication pour en asurer le comblement (lambeau de corps adipeux de la joue ou boule de Bichat).

 

Les lésions nerveuses:

Deux nerfs cheminent anatomiquement au voisinage des dents de sagesse inférieures: le nerf lingual et le nerf mandibulaire.

 

Le nerf lingual est situé en dedans de l'os mandibulaire, immédiatement au contact de la zone ou se trouve habituellement la dent de sagesse inférieure. Votre chirurgien le protège pendant le geste chirurgical. L'instrument utilisé pour le protéger évite que le nerf ne soit sectionné, mais il peut des fois appuyer sur le nerf, causant un traumatisme réversible. Dans ce cas, vous pouvez ressentir la diminution de la sensibilité dans la moitié de la langue du côté correspondant. Habituellement, cette "hypoesthésie" (vous sentez moins bien) disparait en quelques jours à 6 semaines. Dans certains cas, ce phénomène peut durer plusieurs mois. Exceptionnellement cette perte de sensibilité de la langue peut être définitive.

 

Le nerf mandibulaire chemine dans l'os mandibulaire et passe en général sous la dent de sagesse inférieure. Parfois, il peut être très proche de la dent, et exceptionnellement passer entre les racines de celle-ci. La radiographie pré opératoire montre sa position. Parfois, un examen scanner pourra être demandé pour mieux visualiser les rapports entre la dent et le nerf.

Lors du dégagement de la dent, il peut être touché par les instruments ou la dent. Il en résulte alors une hypoesthésie de la lèvre et du menton, du côté de l'atteinte. Le plus souvent, cette baisse de sensibilité est temporaire et récupèrera dans les 3 à 6 semaines.

Exceptionnellement cette baisse ou perte de sensibilité peut être définitive.

 

D'autres complications plus rares sont possibles (par exemple fracture de la mandibule). Les lèvres peuvent parfois être lésées par l'utilisation des écarteurs, avec abrasion muqueuse qui cicatrisera rapidement et sans séquelle visible. Une couronne prothétique sur une dent voisine peut être luxée lors l'intervention. Elle vous serait alors remise pour repose par votre dentiste traitant habituel.

Modifiée le 25/10/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26