Alimentation

Si votre intervention entraine une plaie chirurgicale dans la bouche, il faudra prendre quelques précautions concernant l'alimentation. Après certaines fractures, il faudra aussi adapter l'alimentation en suivant les consignes de votre chirurgien.

 

Votre chirurgien vous expliquera quel type (liquide, mixé ou normal) et quelle sera la durée de ce régime post-opératoire.

 

En phase liquide et mixée, privilégiez des prises plus fréquentes dans la journée (5 à 6 repas) répartis comme suit:

   

                      - petit déjeuner

                      - collation en milieu de matinée

                      - repas de midi

                      - collation en milieu d'après midi

                      - repas du soir

                      - collation si vous êtes réveillés et avez faim dans la nuit


 

Pendant une dizaine de jours post-opératoires, les repas devront être suivis d'un bain de bouche anti-septique.

 

 

 

Si vous n'arrivez pas à manger pendant 24 heures, prenez contact avec votre médecin.

 

 

Dans l'immense majorité des cas, l'alimentation restera une alimentation élaborée "à la maison" en respectant les degrés de consistance (liquide, mixée, normale) indiqués par votre chirurgien. L'usage de produits alimentaires d'origine pharmaceutique est sans intérêt en dehors de très rares situations.

C'est votre chirurgien qui vous les prescrira alors.

En dehors de ces prescriptions très rares, ces produits resteront donc entièrement à votre charge. Veillez à en vérifier les coûts auprès de votre pharmacien.

Il sera toujours plus physiologiquement profitable pour vous de concevoir vos repas au travers des produits alimentaires traditionnels.

 

 

L'alimentation liquide:

 

Elle est indiquée dans tous les cas, immédiatement après une chirurgie avec incision dans la bouche.

 

Elle sera prise froide, c'est à dire au maximum à température ambiante (autour de 20° maximum). Vous éviterez les épices fortes.

 

L'alimentation liquide est prescrite pour vous éviter de fragiliser les cicatrices récentes dans les muqueuses. Les liquides ne ré-ouvrent pas la cicatrice et se rincent bien avec les bains de bouche antiseptiques qui vous ont été prescrits.

Il n'est pas nécessaire de recourir à des préparations énergétiques pharmaceutiques. 

 

Elle sera composée de soupes consommées froides, sans morceaux, de crèmes, de yaourts sans morceaux. 

 

Les boissons gazeuse sont à éviter pendant les 6 premiers jours.

 

Cette alimentation peut vous sembler peu appétissante. Manger est par contre indispensable dans cette phase post-opératoire. Vous démarrez votre cicatrisation. La cicatrisation consomme de l'énergie et des nutriments variés, notamment des protéines. Pour que la cicatrisation se déroule au mieux, il faut que vous absorbiez suffisamment  de calories et de protéines.

 

Si vous constatez que vous diminuez vos prises alimentaires parce que l'alimentation ne vous inspire pas, pensez à enrichir le contenu (sucre, beurre, crème fraiche). N'ayez pas peur, on ne grossit pas sous alimentation liquide après une opération chirurgicale.

 

Après une intervention de type extraction dentaire, kyste, biopsie buccale, rhinoplastie avec incision buccale, 

l'alimentation liquide sera indiquée pendant 8 jours afin de permettre la cicatrisation de la muqueuse.

 

Après une intervention de type ostéotomie correctrice ou réparation de fracture, l'alimentation liquide sera prescrite pour 8 jours.

Votre chirurgien vous indiquera la bonne durée à respecter pour que vos suites post-opératoires soient simples.

 

 

L'alimentation mixée:

 

Elle est prescrite entre l'alimentation liquide et l'alimentation normale dans certaines interventions, notamment après les fractures ou les ostéotomies.

Votre chirurgien vous indiquera si elle est nécessaire, et combien de temps elle doit alors être respectée.

 

Là encore, les préparations de parapharmacie ne sont pas indiquées.

Un mixer type "mixer à bébé" premier prix suffit pour adapter l'ensemble des plats que vous aimez.

 

L'alimentation mixée comporte tout ce que vous pouvez avaler après l'avoir simplement écrasé au palais avec la langue. En résumé, vous pouvez, à ce stade, manger tous les aliments sous forme de purées.

Méfiez vous cependant des petits os (lapin ou volailles) et des arêtes de poisson.

Si votre chirurgien vous a prescrit cette alimentation mixée, c'est que vous n'êtes pas encore autorisé à utiliser vos dents pour mâcher. N'essayez pas d'anticiper cette autorisation sans l'avis de votre chirurgien, vous risquez éventuellement d'entrainer des complications (déplacements des fragments d'os, déformation ou rupture de matériel d'ostéosynthèse, réouverture de la cicatrice trop jeune..)

 

L'alimentation normale:

 

Votre chirurgien vient de vous autoriser à reprendre une alimentation normale.

Allez y progressivement et avec prudence, surtout si vous êtes passé par trois semaines d'alimentation liquide et trois semaines d'alimentation mixée.

Votre musculature masticatrice et vos gencives ont perdu l'habitude d'être 'mis sous pression'.

En quelques jours vous retrouverez le plaisir et le confort de manger selon vos goûts habituels.

Modifiée le 25/10/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26