Gestion de la douleur

La douleur est une conséquence normale d'un acte chirurgical. Cependant, les médicaments antalgiques permettent de la limiter, voire de l'éviter. La connaissance de la physiologie de la douleur explique les règles de prescription des médicaments antalgiques.

 

La première règle à retenir est qu'il est toujours plus efficace d'empêcher la douleur de survenir, que de la faire partir une fois déclarée.

Il faudra donc se conformer à l'ordonnance de votre chirurgien et prendre vos médicaments aux horaires prévus pour plus d'efficacité.

 

 

 

 

 

Les médicaments antalgiques sont efficaces quand ils sont pris à la bonne dose. Votre chirurgien la connait et en a tenu compte en rédigeant votre ordonnance. Ne faites pas de modification de la dose par vous même. 

 

"Je n'ai pas très mal, donc je prend la moitié de ce qu'il m'a donné"... est une erreur classique.

 

Respectez la dose prescrite par votre chirurgien pour être bien protégé. Les médicaments doivent avoir la bonne concentration dans votre corps pour être efficaces. La connaissance des médicaments permet de définir la posologie adaptée, c'est à dire la dose et la répartition de la ou des prises de médicaments dans la journée. Votre médecin en a tenu compte en rédigeant l'ordonnance. Votre pharmacien peux vous la ré expliquer. 

Sauf problème particulier, ne la modifiez pas sans avis médical. En cas de souci avec un médicament de votre traitement, prenez contact soit avec votre chirurgien, soit avec votre médecin traitant.

 

A côté des médicaments, il existe des moyens efficaces de faire diminuer la douleur.

    - restez au calme après une intervention chirurgicale (pas de sport, se coucher tôt, pas d'activité de concentration)

    - reposez-vous en position demi assise si possible: cela diminue l'oedème et la tension dans les tissus opérés au visage.

    - le froid est un bon antalgique: appliquez une poche de glace sur la zone opérée, en protégeant la peau avec une serviette

        Il ne faut pas poser la glace directement sur la peau, risque de lésion de la peau.

 

La douleur est aussi un signe clinique d'alerte. Si elle réapparait après avoir initialement disparu ou si elle ne cède pas avec la prise des antalgiques prescrits, prenez contact avec votre chirurgien, la clinique ou votre médecin traitant.

Modifiée le 23/02/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26