Les cicatrices

LA CICATRICE SUR LA PEAU

 

Vous avez encore les fils:

 

Pendant cette phase il faut être prudent avec la cicatrice.

 

Elle doit habituellement rester couverte d'un pansement qui sera changé par l'infirmière ou le chirurgien.

 

Il ne faut pas mouiller le pansement pour ne pas faire macérer la peau au niveau de la cicatrice.

 

Si votre pansement est mouillé et la cicatrice humide, procéder comme suit:

    - tamponner doucement la cicatrice avec un linge propre et sec, ou au mieux une compresse stérile

    - vous pouvez sécher la cicatrice avec un sèche cheveux, mais uniquement sur position froid.

        n'employez jamais d'air chaud sur la cicatrice avec ses fils, la peau est trop fragile.

 

N'exposez pas la cicatrice au soleil dans les heures qui suivent une chirurgie cutanée sous anesthésie locale. Il y a alors un risque de brûlure avec nécrose cutanée.

 

 

Après l'ablation des fils:

 

Après l'ablation des fils, votre cicatrice requiert encore quelques attentions particulières.

 

Ne l'exposez pas au soleil: il y a un risque de coloration de la cicatrice qui la rendrait plus visible à long terme.

Au visage, la cicatrice doit être protégée par une crème solaire "écran total". Demandez conseil à votre pharmacien.

 

Massez votre cicatrice: la cicatrisation est un processus qui entraine une fibrose. Le tissus cicatriciel est plus "raide" que le tissus normal.

Vous pouvez améliorer votre cicatrice en la massant.

Pour se faire, masser là en petits ronds, du bout des doigts, en écrasant doucement la cicatrice sur le squelette sous-jacent.

Le massage doit durer environ 3 minutes, matin et soir, pendant les 3 premiers mois. Le Dr BARRIERE vous indiquera quand commencer le massage.

 

 

Et dans l'année qui suit, votre cicatrice évolue...

 

    Une cicatrice n'est pas figée définitivement au moment de l'ablation des fils. A ce stade, elle ne fait que commencer son évolution naturelle. Elle va donc se modifier dans le temps, et ce, pendant environ une année. C'est pour cette raison, qu'à part de rares exceptions, on ne procèdera jamais à une corection chirurgicale d'une cicatrice avant le premier anniversaire de la plaie à l'origine de la cicatrice.

 

    La cicatrisation est un phénomène inflammatoire qui s'accompagne de production et multiplication de petits vaisseaux sanguins dans la peau. La cicatrice prendra donc par moment une couleur virant vers le rose vif ou le rouge. C'est notamment le cas autour du troisième mois, moment où la cicatrice sera le plus visible. Au moment où la cicatrice est le plus visible, on peut percevoir des démangeaisons, une sensation de tiraillement dans la cicatrice: c'est normal. Ceci traduit l'activité biologique de cicatrisation qui a tendance à resserer les tissus.

 

    En cas d'inquiétude pendant l'évolution de votre cicatrice, n'hésitez pas à prendre contact avec votre chirurgien. Il vous apportera toutes les explications à l'issue du contrôle.

 

 

LA CICATRICE DANS LA BOUCHE

 

    La cicatrice sur les muqueuses évolue tout aussi longuement que sur la peau, même si cela est moins visible pour vous.

Lors de l'intervention, le Dr BARRIERE utilise des fils résorbables pour fermer les voies d'abord dans la bouche. Ces fils se détruiront spontanément en quelques semaines. Bien qu'ils soient toujours un peu gênants, ne jouez pas avec pendant les 10 premiers jours.

 

    Vous protégez votre cicatrice muqueuse en suivant le conseils de votre chirurgien:

    - alimentation liquide à température ambiante pendant 10 jours

    - bains de bouche après chaque repas

    - arrêt ou diminution drastique du tabagisme

 

    Les fils utilisés se résorbent spontanément, mais, pas "par magie". Votre organisme va les considérer pour ce qu'ils sont, à savoir: des corps étrangers. Votre corps va donc chercher à les rejeter et pour cela va mettre en place une réaction inflammatoire qui a pour but de détruire ces "corps étrangers". Cette réaction est plus ou moins longue suivant les patients.

 

    Lorsque vous aurez revu le Dr BARRIERE en consultation de contrôle, si les fils mettent encore trop de temps à disparaitre, et qu'ils deviennent gênants, vous pouvez les faire ôter par votre chirurgien dentiste près de chez vous. Au moindre doute, il pourra prendre contact avec le Dr BARRIERE pour un avis.

 

    Dans la plupart des cas, ils finissent de se décrocher spontanément à l'occasion des repas ou du brossage. Si vous avez le sentiment d'en avoir avalé un par mégarde, il n'y a aucun risque, les fils ne sont pas toxiques.

Modifiée le 06/09/2020

Prise de Rendez Vous

03 88 40 66 26